Une approche originale du vieillissement

« Bien peu de travaux de recherche ont cherché à analyser, à travers un dispositif d’écoute approprié, comment les personnes âgées donnaient sens à leur vie et surmontaient les épreuves de l’avance en âge.

En donnant la parole aux aînés, l’auteur inverse la posture d’extériorité généralement adoptée par les chercheurs, les professionnels et les décideurs pour traiter de la vieillesse et du vieillissement. Il lui substitue une approche par l’intériorité. Le projet est de nous permettre d’accéder à l’expérience intime du vieillir. Il vise à comprendre la subjectivité des sujets à travers la manière dont ils font face aux événements biographiques qui ponctuent leur processus de vieillissement et les conduisent inlassablement à reconstruire leur identité, leur image de soi, leurs liens sociaux…

Cette approche de la réalité de la vieillesse est novatrice. Elle permet une avancée indéniable des connaissances sur le sujet du vécu du vieillissement et de la retraite. Elle devrait aussi contribuer à changer le regard que notre société porte sur la vieillesse. »

Anne-Marie Guillemard, post face au livre de Georges Arbuz L’avancée en âge au XXI siècle, approche anthropologique publié en 2015 par les éditions l’Harmattan, Paris

 

l'avancée en âge au XXIe siècle

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *